Jean-Philippe Charbonnier Français, 1921-2004

Œuvres
Présentation

Jean-Philippe Charbonnier (1921-2004) débute sa carrière de photographe sur un plateau de cinéma en tant qu’assistant du portraitiste et photographe Sam Levin.

À Lyon, durant la seconde guerre mondiale, il travaille dans les laboratoires des photographes Blanc et Demilly. Une presse abondante, née dans l’enthousiasme de la libération lui fournit de nombreuses occasions de travail, en tant que metteur en page, notamment au sein de la rédaction des journaux Libération et France-Dimanche. De 1950 à 1974, il devient l’un des piliers de Réalités.

Photographe attitré de la revue, alors la plus influente en France, il parcourt le monde (l’Afrique, la Russie, la Chine ou encore les États-Unis) et réalise de nombreux reportages qui nourrissent le paysage visuel des français. 

Invité d’honneur aux cotés de Jean-Pierre Sudre et Denis Brihat aux Première Rencontres d’Arles en 1970, il y exposera en 1976.

La grande rétrospective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1983, regroupera 300 de ses photographies et sera un immense succès public. Il obtient en 1996 le Grand Prix de la Photographie de la Ville de Paris.

Expositions