Présentation

Initiée très jeune à la photographie, Sabine Weiss apprend le métier à Genève au Studio Boissonnas. Son diplôme en poche, elle ouvre en 1945 son propre atelier, vant de partir définitivement pour Paris en 1946. Elle y devient l’assistante du photographe de mode Willy Maywald.
En 1950, elle épouse le peintre américain Hugh Weiss et commence à exercer comme photographe indépendante.
En 1952, Robert Doisneau lui propose de le rejoindre au sein de l’agence Rapho, qui gère aussi le travail de Willy Ronis ou Edouard Boubat. Elle fréquente les milieux artisiques dont elle immortalise de nombreux visages (Stravinski, Casals, Britten, Dubuffet, Léger, Giacometti, Raushenberg...).
En 1955, Édouard Steichen sélection trois de ses clichés l’exposition mythique «The Family of Man» au MoMA de New York.
Elle effectue de nombreux travaux de commande, navigant entre mode, reportage et publicité. Elle peut ainsi poursuivre des recherches plus personnelles, qui illustrent la condition humaine et rattachent son œuvre au courant de la photographie humaniste.
Ses images font l’objet de nombreuses expositions à travers le monde. On les retrouve dans des collections prestigieuses (MoMa et Metropolitain Museum of Art, New York, Centre George Pompidou, Art Institute of Chicago, Museum of Modern Art de Kyoto,...).
Officier des Arts et des Lettres depuis 1999, Sabine Weiss a reçu en 2010 les insignes de Chevalier dans l’Ordre du Mérite.

Œuvres
Vidéo
Presse
Expositions
Catalogues
Actualités
Foires