Rodolf Hervé Français, 1957-2000

Séries
Œuvres
Biographie

Rodolf Hervé est né le 2 mai 1957 à Paris. Il a commencé à photographier très jeune et n'avait que dix-neuf ans lorsque sa première exposition significative est présentée à Paris en 1976 dans les locaux de l'Olympic Entrepôt. Frédéric Mitterrand y organise une exposition de ses photographies abstraites. À la fin de ses études, il travaille dans une imprimerie et à partir de 1975, pour la revue internationale d'architecture intitulée Le Carré Bleu. En 1989, lors du centenaire de la construction de la tour Eiffel, sa série de photographies du monument est publiée dans un portfolio. Il quitte Paris en 1990 pour s'installer en Hongrie où la même année, il est présenté au public avec une exposition individuelle au Musée Vasarely. L'exposition est couronnée de succès. Grâce à son talent, à sa façon de penser, à son « ?il » proche des surréalistes, à la richesse de son imaginaire et à sa nature rebelle, il est rapidement devenu l'un des personnages déterminants de l'underground hongrois. Sa performance présentée en 1990 au « Tilos az A » avec le groupe français Résonances, ainsi que la performance musicale « Viragvasarnap » (Pâques fleuries) présentée au même endroit en 1993 et « Dobszerda » (Mercredi tambour) restent des événements mémorables. En 1991, il participe à l'occupation du futur « Trafohaz » (Maison de transformateur et devient membre fondateur du groupe d'action appelé « Nulladik kilometer » (kilomètre zéro). Artiste à multiples facettes, il créée des ?uvres remarquables dans presque tous les domaines de l'art visuel (photographie, film, vidéo, collage, peinture, électrographique). Ses films vidéo d'une grande valeur documentaire, comme le Tramway n. 6 le soir (travail réalisé en groupe) ou le festival Agora '92 de la place Fö à Budapest, voire le Kiraly Tamas Birthday Party organisé au « Zanzibar» sont avant tout des ?uvres témoignant de leur temps avec une sincérité crue et en même temps une sensibilité humaine touchante. L'utilisation parallèle de l'ordinateur et du magnétophone l'occupait déjà au début des années 90. Son ?uvre graphique est aussi significative. La création de nombreuses affiches (l'exposition parisienne de Burle Marx, l'exposition Mail Art Internationale au Musée Kassak de Budapest, Radio Tilos), ainsi que des pochettes de cassettes est liée à son nom. Un calendrier illustré avec ses ?uvres électrographiques, comportant un avant-propos du Dr Laszlo Beke est édité en 1993. Ses photographies, ses écrits sont publiés dans de nombreux périodiques (Arnyekkötok, Laza lapok, Magyar Muhely, Foto, Fotomuveszet, Nagyvilag). Au-delà de son activité artistique, il jouait périodiquement dans des groupes ethno, ainsi que dans des groupes de rock et de jazz. Sa carrière s'est brisée ? après une longue maladie - le 13 octobre 2000. Déjà présenté en France à la galerie Agnès b., au côté des ?uvres de Lucien Hervé, son père, une exposition monographique sur ses polaroids réalisés pour la plupart en Hongrie, lui a été consacrée pour la première fois à Paris en 2008 aux Douches la Galerie. L'Eté photographique de Lectoure, en 2010, lui a consacré une grande exposition. Et dans le cadre du Mois de la Photo 2010, la bibliothèque nationale Széchenyi à Budapest a poursuivi ce travail en mettant en perspective les photographies du début jusqu'aux plus récentes avec les polaroids. En 2015, Les Douches la Galerie lui a consacré une exposition personnelle intitulée « Rodolf Hervé : On the Ground ».

Presse
Expositions
Actualités
Foires