Presentation

Les photographies présentées pour Paris Photo 2017 s’inscrivent pleinement dans les lignes artistiques que nous aimons défendre à la Galerie.  Tom Arndt et Arlene Gottfried réalisent une œuvre très humaniste traversée par l’empathie. Berenice Abbott, Erwin Blumenfeld ou Pascal Kern ne cessent d’expérimenter le medium pour nous livrer des photographies qui détournent les codes de la représentation. D’une curiosité sans bornes, fasciné par le mythe américain, Ernst Haas se remet perpétuellement en cause, pour nous offrir des images inattendues. Jacqueline Salmon, quant à elle, poursuit une écriture photographique très métaphorique sur les phénomènes naturels. Enfin, Sophal Neak, jeune artiste cambodgienne, s’interroge à l’heure de la mondialisation sur l’identité de chacun à travers une série de portraits où les visages sont remplacés par des objets.